Renault R35

RETOUR GALERIES

Maquette Tamiya au 1/35
Par Romain Durocher

Une fois de plus, j'ai démarré un projet sur une période que je n'avais jamais traitée, la campagne de France 1940 !

Au vu de la réputation de Tamiya, je pensais pouvoir assembler la maquette en un après-midi ...
Mais j'ai eu le mauvais réflexe de chercher de la doc et ai réalisé que certains détails sont mal reproduits et d'autres doivent être ajoutés ... Ce qui m'a finalement occupé pendant un mois au lieu de l'après-midi espéré !

Le véhicule que j'ai choisi de reproduire est un engin de la 1ère section, de la 3ième compagnie, de la 4ime division cuirassée du 2e BCC, le 18 mai 1940 aux environs de Sissone en France.

Je l’ai choisi à cause de plusieurs détails comme les porte-fascines à l’avant et la queue de franchissement à l’arrière.

Beaucoup de travail sur l'avant, j'ai percé puis refait les vis de l'avant, car elles ne doivent pas dépasser de la plaque, et n'ont pas de rainure pour le tournevis ..

J’ai extrapolé les plaques de blindage additionnel à l’avant, vu sur environ 15% des véhicules (je n'ai pas trouvé d’info quant à l’origine, ou l’usine responsable d’un tel montage) ce qui m'a permis de m'épargner des efforts en ajoutant des plaques de blindage, comme vu sur certains véhicules !

L'autre gros travail concerne la suspension, car de la façon dont les pièces sont moulées, certaines parties rondes deviennent carré et un peu empâtées ...
J'ai donc tout scié et remplacé par des tiges de styrène !

L'autre gros chantier a concerné l’arrière du véhicule, où plusieurs détails ont été affinés ou ajoutés, j’ai également ajouté les supports de la queue de franchissement, ainsi que le scratch de la queue susnommée !

Pour ce faire, j’ai tout d’abord modélisé en 3D l’ensemble et ses nombreuses pièces en me basant sur un dessin technique d’époque qui comprenait une vue de coté et dessus, que j’ai mis à l’échelle en prenant des mesures sur la maquette, plus quelques photos d’époque ainsi que la notice du kit ETS35.

Puis la construction en elle-même avec plusieurs profilés Evergreen (en U, angle, bande …) en me basant sur les dimensions de mon modèle 3D, en prenant mon temps !
(Je n'ai même pas envisagé de le faire imprimer, le but de la 3D était ici uniquement d'extrapoler les dimensions à l'échelle)

Finalement j’ai affiné et percé le pot d’échappement, ce qui augmente grandement le réalisme de la pièce, sans nécessité aucun ajout !

Pour finir, la traditionnelle photo montrant les différents sous-ensembles afin de faciliter les étapes de peinture.

Ma principale source de documentation pour ce montage : www.chars-francais.net

Le véhicule que j'ai choisi de représenter - n°50598 - ainsi que d'autres équipés de porte fascines :
toutes les images proviennent de www.chars-francais.net

Les dessins technique d'époque, qui doivent être mis à l'échelle.